MICHEL PERALDI

                                        Accueil 

Réforme territoriale et aménagement des territoires

Site de Michel Peraldi

 

Michel PERALDI

 

 

- Administrateur territorial

-  Ancien Sous-préfet

- Ancien directeur du développement des   territoires de Régions

-  Auteur de « ils ont volé la décentralisation

        (éditions l’harmattan)

 

 

Editorial

 

Depuis plus d’une trentaine d’années la décentralisation et les démarches de développement territorial ont bouleversé les modes d’interventions des politiques publiques.

Parties de quelques pionniers d’un coin perdu du pays du Menée au cœur de la Bretagne profonde, développées par des militants grenoblois, alsaciens et d’autres territoires qui souhaitaient valoriser  le génie et la créativité de leur pays au regard d’un centralisme essoufflé, ces démarches sont depuis une petite dizaine d’années devenues dominantes.

Depuis 2004 toutes les Régions ont mis en place des politiques territoriales et nombre de départements leur ont emboité le pas..

L’heure est ainsi  à l’évaluation d’une démarche de décentralisation inachevée dont le citoyen a été souvent oublié au profit de notables que les indemnités ont embourgeoisé.

La réforme territoriale initiée par le gouvernement Fillon et la loi de décembre  2010 et relancée par le Président de la république aurait pu être une occasion de parachever cette grande réforme qu’est la décentralisation en réintroduisant le citoyen dans la vie territoriale.

Cela est pourtant mal parti , l’impératif d’austérité budgétaire et de réduction de la dépense publique commande la réforme et le citoyen attendra encore.

Avec la constitution des métropoles et le projet hâtif de fusion des régions, la politique d’aménagement des territoires a disparu au profit de cette idéologie néolibérale dominante qu’est la compétitivité territoriale. 

Avec la disparation des assemblées départementales et  le transfert du pouvoir de maires élus au suffrage universel direct à des intercommunalités technocratiques vaguement pilotées par des élus au deuxième degré, la démocratie territoriale régresse.

Loin de nous l’idée que la réforme territoriale n’est pas indispensable et les grandes lignes en ont été tracées dans l’essai « ils ont volé la décentralisation » publié aux éditions l’harmattan en novembre 2013.

Mais nous avons  besoin de débats et ce site en toute modestie essaie d’y contribuer .

Tout débat mérite polémique et c’est l’objet de la dernière rubrique «controverses» qui porte ce semestre sur le projet de fusion des régions .

publié dans « le monde » et sur les sites de l’UNADEL et de « décentralisons autrement »

 

Juillet 2014

 

 

 

 

 

 

 

.

 

Michel PERALDI
8 rue de la Montagne

67210 Obernai

Téléphone : 06 73 44 11 33

CONSTRUIRE ET EXPERTISER LE DEVELOPPEMENT   TERRITORIAL DURABLE

Nous écrire  :